La crête, les pics et le plateau surélevé du massif montagneux de Perun recèlent un grand nombre de vestiges d’architecture préhistorique. Principalement composée de bergers, la population illyrienne préférait les espaces montagneux. Leurs fortifications de type résidentiel et militaire ainsi que les amas de pierres à caractère funéraire et rituel sont des éléments typiques du patrimoine culturel de la montagne de Podstrana.

6cb_7423-tz-podstrana-pan-a

Pišćenica désigne un vaste amas de pierres (gomila) au-dessus du village ancien de Gornja Podstrana. Le site se situe à environ 1 km à l’est de l’église Saint-Georges sur Vršina (crkva sv. Jure na Vršini), à environ 480 m d’altitude. D’une largeur d’environ 30 m et d’une hauteur d’environ 7 m, ce site, en forme de cône, a été de toutes parts recouvert de morceaux de pierre non taillée qui se sont peu à peu désintégrés en cailloux. Côté sud de cet amas, dont on distingue certains murs de soutènement, ont été mis à jour des fragments de céramique illyro-romaine, découverte qui a amené à conclure le caractère initialement funéraire et rituel de cet amas de pierre. Toutefois, le lieu a également pu servir de poste stratégique étant donné qu’il offre la possibilité de contrôler l’intégralité du territoire marin et terrestre du lieu et de ses alentours ainsi que d’établir un contact visuel avec les autres positions fortifiées sur le massif de Perun, ce qui était d’une importance cruciale pour les populations concernées. Le site de Pišćenica était également traversé par une ligne de démarcation s’étendant de Mutogras sur la côte à la localité de Krč dans la région montagneuse de Dubrava, pour délimiter les territoires des deux tribus illyriennes : les Pituntins de Podstrana et les Nerastins de Jesenice. La localité de Pišćenica est accessible par les chemins de randonnée balisés au départ du village de Gornja Podstrana et de l’église de Saint-Georges sur Vršina.

Vilanjski grad est une fortification située en plein milieu du plateau rocheux au nord-est du pic de Saint-Georges (vrh Sv. Jure). Elle s’élève sur une dizaine de mètres et est entourée de deux murs de pierre sèche dont le plus bas est beaucoup plus grand et large. La position de ce fort et l’orientation de ses parties les plus massives nous amènent à conclure qu’il avait peut-être pour fonction de démarquer les pâturages entre les tribus illyriennes, c.à.d. entre les Pituntins de Podstrana et les Narestins de Jesenice, dont la ligne de démarcation traversait, d’ailleurs, cette zone. Le fort est accessible aux visiteurs bien qu’aucun chemin de randonnée balisé n’y mène.

Obloženica est le nom du plus grand fort préhistorique de la région de Podstrana. Au lieu d’être en forme de demi-cercle, habituel autour des lieux de culte, sa forme quadrangulaire indique qu’il s’agit d’une fortification à usage laïc, vraisemblablement de la demeure d’un berger. Le site se trouve au pied du pic de Perunić (448 m) en-dessous duquel passe un chemin de randonnée balisé.