Polača est l’appellation locale d’un site dans le territoire de la localité de Strožanac, présentant les vestiges impressionnants d’un palais (polača), traces exceptionnelles d’une habitation de l’Antiquité tardive à Podstrana. L’édifice se situe sur un petit promontoire, à proximité immédiate d’une source permanente d’eau potable. Les dimensions du site archéologique (les ruines du mur de la demeure ont entre 5 et 6 mètres de hauteur) et les propriétés architecturales de cette villa rustica – de par le type de pierre avec lequel elle a été construite, ses contreforts et le carrelage de son sol – indiquent qu’il pourrait s’agir de l’espace central d’un immense domaine seigneurial.

Il n’existe aucune donnée historique univoque qui permettrait de découvrir l’identité du propriétaire de ce palais. Mais d’aucuns avancent qu’une telle propriété luxueuse n’aurait pu appartenir qu’à une personnalité importante de l’époque à Podstrana. Or, Ausone, aristocrate de Podstrana ayant vécu entre les 5e et 6e siècles, et dont la stèle funéraire présente une liste des titres qui lui ont été attribués ou des fonctions qu’il a exercées (mari exemplaire, dignitaire de l’illustre Conseil impérial et parfait consul de la Dalmatie), découverte dans la nécropole de la localité de Sveti Martin, répond à ce profil.

Un talus s’étendait autrefois entre la résidence d’été de la famille Cindro, sur le littoral de Strožanac, et le reste du palais de Polača. Ce remblai est présumé être le vestige d’une ligne de démarcation de terrains datant de l’époque romaine et aménagée à l’époque où l’ager de Salone a commencé à s’étendre sur la rive opposée du fleuve Žrnovnica, du côté de Podstrana. La longue tradition agricole et le microclimat de Polača, favorables à la culture d’excellents produits de l’agriculture maraichère, de fruits, de la vigne et d’olives, ont contribué à l’affirmation de Podstrana comme lieu incontournable de l’agriculture biologique en Croatie.

La région de Polača est desservie par le chemin de randonnée principal à Podstrana dont l’itinéraire est le suivant : il démarre du bureau de l’Office du tourisme de Podstrana, passe à côté des vestiges de la villa romaine de Polača, aboutit à une route de macadam qui traverse le vieux village de Gornja Podstrana pour déboucher sur le site d’escalade au pied du pic de Veliki Perun et à l’église Saint-Georges (crkva sv. Jure) sur le pic de Perunsko.